RDC : Fin de la grève des médecins, désormais le médecin touchera une allocation pécuniaire entre 100 USD et 320 USD le mois (Officiel)

RDC : Fin de la grève des médecins, désormais le médecin touchera une allocation pécuniaire entre 100 USD et 320 USD le mois (Officiel)

Le Gouvernement et les syndicats de médecins se sont finalement mis d’accord afin de mettre un terme au mouvement de grève décrété par les médecins de la République Démocratique du Congo (RDC) qui oeuvrent dans des formations hospitalières de l’Etat.

Dans un communiqué rendu public le 27 juillet 2021 à l’issue des négociations entre les parties, le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani indique que le Gouvernement a rencontré toutes les préoccupations et revendications des médecins.

Ainsi, sur le plan pécuniaire, une allocation de 200 000 francs congolais (100 dollars américains) à 400 000 francs congolais (200 dollars américains) est alloué pour les mois de juillet, août et septembre 2021 et 320 000 francs congolais (160 dollars américains) à 640 000 francs congolais (320 dollars américains) pour les mois d’octobre, novembre et décembre 2021, du médecin le moins gradé au plus gradé.

 

« Toutes les revendications ont été prises en compte », annonce le communiqué. Allusion faite à la notification en grade, signature de l’Ordonnance présidentielle, mécanisation des médecins avec numéros matricules en cours d’exécution.

« Le Gouvernement invite les syndicats des médecins à la Conférence budgétaire qui débute le lundi 2 aout 2021 afin d’intégrer toutes les autres revendications supplémentaires dans la loi des finances de l’exercice 2022.», précise ce communiqué.

Rappelons que les médecins des hôpitaux publics ont seché le travail pendant près d’un mois, en signe de protestation contre les « mauvaises conditions de travail » dont ils se disent être victimes.Pendant cette période, un service minimum a été observé dans des hôpitaux publics où seules les urgences pouvaient être prises en charge par les blouses blanches.


E-mail