Sud-Kivu : le ministère de l’intérieur confirme l’irrégularité de la motion de censure votée contre le gouvernement provincial

Sud-Kivu : le ministère de l’intérieur confirme l’irrégularité de la motion de censure votée contre le gouvernement provincial

Le Ministère de l’intérieur et sécurité a, à travers une mise au point de son Chargé de Communication, jeudi 02 décembre 2021, confirmé le Télégramme du Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, qui invitait les autorités provinciales à Kinshasa pour consultation. Le service de Communication du patron de la territoriale précise que le compte Twitter qui a fait état de l’annulation dudit télégramme était un faux « le VPM Aselo n’a pas de compte Twitter », tranche sa cellule de communication.

Par voie de conséquence, tous les actes posés p en violation de cette instruction par le président de l’Assemblée provinciale ou par le Gouverneur sensés se trouver à Kinshasa, est considéré comme nul et de nul effet.

Ci-dessous la mise au point du Ministère de l’intérieur:

CELLULE DE COMMUNICATION ET PRESSE DU VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, SÉCURITÉ, DÉCENTRALISATION ET AFFAIRES COUTUMIÈRES

Mise au Point

Il circule dans les réseaux sociaux un faux compte twitter, oeuvre des pirates du cybercriminalité, attribué à Son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Maître Daniel ASELO OKITO WA KOY annonçant l’annulation du Télégramme signé en date du 01 Décembre 2021 par le Vice-ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières invitant les autorités provinciales du Sud-Kivu à Kinshasa pour consultations.

Le Cabinet du Vice-Premier Ministre Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières tient à faire la mise au point suivante :

Son Excellence Daniel ASELO OKITO WA KOY en mission de service en dehors du pays, approuve et confirme la teneur du télégramme du 1er décembre sus évoqué signé par le Vice-ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Son Excellence MOLIPE MANDONGO Jean Claude convoquant les autorités provinciales du Sud-kivu pour consultations en rapport avec la situation sécuritaire délétère et la confusion judiciaire qui règne en ce moment dans cette Province.
Le Patron de la sécurité nationale n’a jamais eu un compte twitter moins encore d’autres comptes dans aucun des réseaux sociaux.


E-mail