Absences chroniques des plaignants devant les Cours et Tribunaux/Affaire Kalev Mutondo: les Avocats demandent au Parquet le classement sans suite du dossier vide !

Absences chroniques des plaignants devant les Cours et Tribunaux/Affaire Kalev Mutondo: les Avocats demandent au Parquet le classement sans suite du dossier vide !
Les Avocats de M. Kalev Mutondo, dans une requête datée du 2 novembre 2021, font remarquer au Parquet Général près la Cour d’Appel de  Kinshasa/Gombe,  que les plaignants, du moins, la majorité d’entre eux,  ne répondent pas   aux audiences fixées.  Au décompte, selon eux, sur une dizaine d’audiences convoquées,  Jean Claude Muyambo et consorts sont restés longtemps  invisibles. A l’analyse de cette attitude, les Avocats de M. Kalev  parlent d’un   ‘’désistement’’. D’où, pour le respect des lois en matière    de procédure,  ils demandent le classement sans suite de tous  ces dossiers, y compris de toutes les affaires  autour des perquisitions et autres incursions illégales dans les résidences de l’intéressé. Ils dénoncent, enfin,  un acharnement et  constatent que toutes les plaintes engagées  contre leur client sont   vides.
«Il est aujourd’hui difficile de comprendre quelle destination ont pris les prétendus plaignants-victimes,  pourtant,  régulièrement notifiés à chaque audience publique. Puisqu’il en est ainsi, il y a lieu de se demander si ces prétendus plaignants-victimes ne sont pour rien dans les multiples plaintes déposées au Parquet Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe», relèvent, par ailleurs,  les Avocats de Kalev Mutondo.
«Au cas où il s’agirait toujours d’eux, ils sont en voie de rétraction, ayant compris la difficulté d’établir devant les juges, dans un procès public et contradictoire, la réalité de leurs fausses accusations, du reste, susceptibles d’être poursuivis pour leur caractère téméraire, vexatoire et farfelu», insistent-ils, tout en précisant  qu’en accusant « faussement » leur client,  un haut fonctionnaire de l’Etat, les plaignants ont abusé de l’opinion publique,  en général et,  de surcroit, du Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/ Gombe».
Au regard de ces faits somme toute  évidents et incompréhensibles,   ils s’interrogent pourquoi  ‘’le refus persistant du Parquet Général près la Cour de d’Appel de  Kinshasa/Gombe de classer définitivement sans suite le dossier RMP 247/ PG023/a /KP/ALLU car,   les plaignants ayant,  eux-mêmes,  abandonné leurs plaintes devenues, de ce fait,  orphelines ?’’.
Tout comme, ils   ne comprennent  pas,  non plus, pour quelles raisons    le Parquet Général près la Cour d’Appel   de Kinshasa/Gombe maintient-il jusqu’à ce jour injustement, le   mandat d’amener ainsi que   l’avis de recherche lancé à l’encontre de leur client,  depuis mars 2021 ?  
Telles sont des questions que les Avocats de M. Kalev  continuent à se poser, tout en criant à la    violation «flagrante, manifeste et délibérée des droits fondamentaux de leur client»

E-mail