Linafoot: Vidiye Tshimanga vs Ayi Idambito, c'est la guerre au DCMP

Linafoot: Vidiye Tshimanga vs Ayi Idambito, c'est la guerre au DCMP

 

La situation interne au Daring Club Motema Pembe se tend. Alors que le Comité de Coordination annonçait un budget de 5 millions de dollars et des grosses ambitions la saison prochaine, le feu couve cependant au sein de la famille Verte et Blanche. Et les dernières déclarations des uns et des autres ont mis l’huile sur le feu !
Tout est partie d’une demande du président de la section foot, Ayi Idambito , sur les ondes de Top Congo FM. Ce dernier exigeait un audit interne à l’égard du Comité dirigé par Vidiye Tshimanga. Selon lui, la gestion financière restait douteuse. Quelques jours plus tard, une folle rumeur sur une détournement de plusieurs millions de dollars est jetait le pavé dans la marre. Les réseaux sociaux et quelques médias se sont vite emparés de la situation, ce qui n’a fait qu’attiser le feu, les nerfs étant déjà (très) tendus.
 
Encore muet sur le sujet, Vidiye Tshimanga, s’est enfin lâché sur le sujet. Et de quelle manière ! Via les réseaux sociaux, le dirigeant Immaculé n’a pas mâché ses mots pour tacler son détracteur.  S’il précise être prêt à se soumettre à ce fâcheux exercice, il n’est pas question pour lui d’en payer les frais. « J’invite cet énergumène en quête de notoriété (…) à engager le bureau d’audit international tel que PriceWaterhouse Coopers, Deloitte ou encore KPMG. Les frais seront à la charge du demandeur bien entendu. Je me soumettrai ainsi que mon comité, à tout résultat qui en découlera devant les juridictions compétentes. » Le président de DMCP laissait même croire que des possibles poursuites judiciaires pourraient être lancées. On croyait alors que les points remis sur les i calmeraient la situation. Loin de là. Le camp adverse n’a pas tardé pour répliquer.
 
Le président de la Section foot, Ayi Idambito, sur Top Congo est revenu sur la réaction de Vidiye Tshimanga. Surpris par l’offensive du président du Comité de Coordination, il ne compte pas baisser les bras. « Je ne m’attendais pas à une réaction pareille. Je pensais que la requête d’un audit au regard de la gestion que nous avons constaté durant ce huit mois était bénéfique et devrait être apprécié. Le club à bénéficier d’un apport de 2 millions de dollars et d’un montant de subvention de l’Etat, un montant de la RawBank, ça constituait une sacrée enveloppe pour que le club soit mieux géré. »
« Je demeure dans cette optique. Nous initierons des démarches auprès des autorités pour que soit clarifiée cette situation. C’est le compte du Trésor Public, nous voulons savoir quel ont été les subventions. Nous en ce qui nous concerne nous détenons le chiffre 1.791. 045 dollars decaissé par le gouvernement, «  pour ledit audit, Ayi Idambito ne croit pas important qu’un cabinet international se charge de la question.
 
L’initiateur du contrôle d’audit appelle Vidiye Tshimanga a se soumettre à ce contrôle « de routine » pour expliquer la gestion financière de plusieurs sommes importantes reçues par le club en début de saison précise-t-il.
« Tout bon gestionnaire doit à tout moment, quand la situation l’exige, être prêt à ce genre de routine. Je suis parti du comité depuis le 8 novembre 2019 mais depuis mon départ il y a beaucoup d’accusations. Le problème aujourd’hui ce que je suis membre du club et s’il y a un problème j’ai le droit de me prononcer. On ne peut pas passer dans une autre gestion sans recommandations ni observations du Comité de Coordination. »
La haché de guerre n’est donc pas enterrée. Les prochains épisodes seront révélateurs sur la suite de ce dossier déjà brûlant.
 
LePouvoir/Foot-RDC
 
 

E-mail