RDC : le FCC condamne « les actes d'incivilité » posés par les militants de l'UDPS à Kasumbalesa

RDC : le FCC condamne « les actes d'incivilité » posés par les militants de l'UDPS à Kasumbalesa

La conférence des présidents de la plateforme politique Front commun pour le Congo (FCC) de l'ancien président Joseph Kabila, réunie lundi, note avec inquiétude l'exacerbation des tensions dans le Haut-Katanga.

Situation observée principalement dans la ville de Kasumbalesa « depuis l'évacuation par les forces de l'ordre, d'un groupe de militants de l'UDPS (parti dont le leader est le président Tshisekedi) qui opéraient depuis plusieurs mois dans la zone neutre dite "Bukanga", située au poste frontalier de Kasumbalesa. »
 
Le FCC dit veut donc condamner « les violences verbales, physiques, ainsi que les autres actes d'incivilité perpétrés dans cette zone stratégique par ces militants qui, comme assurés de leur impunité, entretiennent au vu et su de tout le monde et de façon éhontée, un réseau de fraude douanière et de corruption préjudiciable à l'État. »
 
La rédaction

E-mail