RDC: « Je suis en même temps président de Lamuka et membre de l’Union sacrée » (Moïse Katumbi)

RDC: « Je suis en même temps président de Lamuka et membre de l’Union sacrée » (Moïse Katumbi)

Moise Katumbi Champwe, président du parti politique « Ensemble pour la République » confirme son appartenance à la coalition Lamuka, nonobstant son adhésion à  l’Union sacrée de la nation, initiée par le président  Félix Tshisekedi.

Devant la presse ce dimanche 30 mai à Lubumbashi, l’ancien gouverneur du Katanga soutient qu’il n’y a pas incompatibilité entre la coalition Lamuka et l’Union sacrée. Il explique que Lamuka est une plateforme électorale, contrairement à l’Union sacrée qui met en exergue l’intérêt supérieur de la nation.

« Lamuka était une plate-forme électorale. Lamuka c’était un lieu des consultations où chacun gardait son autonomie. Je crois que suis respectueux de la loi et pour le moment je suis le président de Lamuka. Si on ne sait pas respecter ça, c’est à dire quelque part,  il y a un problème. De toute les façons, quand je termine mon mandat, le prochain ça sera Jean Pierre Bemba. Ça doit être automatique, il n’y pas de discussions sur ça. Ce n’est pas un parti politique et nous sommes aussi dans l’Union sacrée », a déclaré Moïse Katumbi.

Et de poursuivre « quand j’étais président de Lamuka, le président Martin Fayulu faisait des communiqués avec son parti politique, est-ce que vous m’aviez déjà attendu dire que c’est illégale ? Non. Nous sommes ensemble dans l’Union sacrée. Je sais ce que je suis en train de faire. Si je suis dans l’Union, c’est pour l’intérêt de la nation congolaise ».

Il convient de signaler que Adolphe Muzito dit aussi être l’actuel président de la plateforme politique Lamuka.

 

LePouvoir/YBN


E-mail