Pour mettre fin à l'impunité

Pour mettre fin à l'impunité

RD CONGO : LE SOUTIEN DES USA AU MINISTRE DES DROITS HUMAINS ALBERT-FABRICE PUELA

Le ministre des Droits humains Albert-Fabrice Puela a reçu dans ses bureaux mardi 11 mai, l'ambassadeur des États-Unis d'Amérique en République démocratique du Congo Monsieur Mike Hummer. Ensemble, ils ont principalement échangé sur les questions des Droits de l'homme dans le pays, surtout dans sa partie orientale où deux provinces l'Ituri et le Nord-Kivu sont en état de siège.

Approché par la presse après l'audience, le diplomate a assuré être satisfait de l'entretien qu'il a eu avec le ministre Puela, en ce sens que la question des droits humains est « très importante » pour son pays, partenaire de la RDC.

« Je suis venu aujourd'hui pour offrir notre soutien aux efforts du ministre des Droits humains afin d'améliorer la situation des droits humains en RDC. On a évoqué le dialogue entre nos deux gouvernements pour promouvoir les droits humains. On a discuté à propos de la situation tragique à l'Est où la violation des droits de l'homme est permanent à cause des terroristes comme les ADF et autres groupes armés (...)
Nous avons promis de soutenir les efforts du président Tshisekedi et du ministre Puela, pour mettre fin à l'impunité », a expliqué l'ambassadeur américain.

Pour signifier en définitive, « il est important qu'il y ait de la justice en RDC et les États-Unis sont prêts à soutenir la RDC en ce sens. »

Les deux personnalités se sont en outre attardés sur l'importance de la liberté de la presse, la situation des enfants soldats et ceux qui travaillent dans les mines. Une rencontre qui arrive quelques jours après des grandes assises sur la justice transitionnelle auxquelles le ministre Puela a pris part, aux côtés de la cheffe de la mission onusienne en RDC (Monusco) et autres personnalités dont celles appartenant au Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l'homme (BCNUDH).

Tony-Antoine Dibendila


E-mail