RDC: VIVEMENT LES ÉLECTIONS SANS CONDITION DE RECENSEMENT GÉNÉRAL (C.NAANGA).

RDC: VIVEMENT LES ÉLECTIONS SANS CONDITION DE RECENSEMENT GÉNÉRAL (C.NAANGA).

Il était de nouveau ce mardi devant les députés nationaux pour répondre aux préoccupations de de ces derniers au sujet du rapport des élections de 2012-2018 et 2019-2020 et la tenue des nouvelles élections.

Dans sa réponse, Nangaa, a déconseillé de lier la tenue de ces deux activités.

« Lier les élections au recensement général de la population est dangereux, dans la mesure où les deux activités ne dépendent pas des mêmes institutions et n’obéissent nullement aux mêmes contraintes calendaires », a-t-il prévenu.

Selon lui, les retards accumulés dans les préparatifs de ces élections sont rattrapables avec la volonté.

« Il est évident que certaines de ces activités auraient dû commencer dès 2019. C’est notamment le cas des réformes et le changement des animateurs de la CENI. Qu’à cela ne tienne, ces retards sont rattrapables avec la volonté, les moyens et la planification judicieuse », a-t-il assuré.

Les députés ont adopté ce mardi, les 2 rapports des élections présentés par Corneille Nangaa, Président de la CENI moyennant des amendements et recommandations. Il s’agit du rapport sur le processus électoral pour la période 2012-2019 et le rapport annuel 2019-2020.


E-mail