Le gouverneur intérimaire du Kasaï Central accusé « d'abus de pouvoir »

Le gouverneur intérimaire du Kasaï Central accusé « d'abus de pouvoir »

Le gouverneur intérimaire de la province du Kasaï Central est accusé d'abus de pouvoir sur fond des menaces. Un groupe de personnalités dont principalement des journalistes se disent en être victime. Pour cause, la révélation de l'affaire dite de 32.000.000 de francs congolais du voyage de Dimbelenge, entre autres... Ces sont des propos du gouverneur émis lors d'une réunion vendredi dernier au gouvernorat, en présence d'une personnalité de la radio Kananga 24 et d'un délégué de la radio Luluabourg FM station de Kananga.

« Le ministre provincial de l'intérieur et gouverneur intérimaire, s'est vanté de la manière dont il a déjà acheté des véhicules dans sa vie. Il a dit qu'il pouvait ordonner les arrestations en cascade de certains journalistes dont le correspondant de votre journal Le Pouvoir du peuple dans le Kasaï Central Soleil Ntumba Mufika, des activistes des mouvements citoyens et d'autres... », explique la source contactée par votre rédaction.

« Donc c'est une manière pour lui de faire pression à ces derniers pour qu'il réduise les critiques à l'égard de sa gestion. Entre temps, les vrais problèmes de la province telle que l'insécurité grandissante ne sont pas résolus », a-t-il conclu.

Soleil Ntumba, depuis le Kasaï Central


E-mail