En Ituri, des organisations de la société civile viennent en aide aux enfants victimes de massacres

En Ituri, des organisations de la société civile viennent en aide aux enfants victimes de massacres

Des dizaines d'enfants  devenus orphelins à la suite de la recrudescence des violences en Ituri, province du Nord-Est du pays, ont benefié d'un acte de charité. Madame Hawa Bamanyisa de l'établissement Bismillah a, à travers l'Association des ituriens pour le développement et la promotion de l'Ituri (Associturi), assisté ce vendredi 02 octobre les enfants orphelins et déplacés de guerre se trouvant à l'orphelinat Saint Kizito et ceux de Fataki, à Bunia - chef-lieu de la province.

Ce don, composé essentiellement des sacs de riz, des bidons d'huile végétale, du sucre, du sel... a été reçu avec gratitude par les soeurs reverendes de ces deux orphelinats. Ces dernières plaident pour le rétablissement de la paix dans le territoire de Djugu afin que le nombre des enfants orphelins n'augmente. 
 
Elles demandent parallèlement aux gouvernements central et provincial de leur venir en aide car, estiment-elles, les besoins sont immense.
 
La plupart de parents de ces enfants orphelins sont tombés dans les violences orchestrées par les milices, dont Codeco,  activent dans le territoire de Djugu depuis 2017. 
 
Olenga Omba Espoir, depuis Bunia

E-mail