RD Congo : Tenke Fungume Mining, Kibali Gold... Intenses activités de Claudine Ndusi

RD Congo : Tenke Fungume Mining, Kibali Gold... Intenses activités de Claudine Ndusi

Double délégations du secteur des mines ont été reçues par la ministre de l'Emploi, travail et prévoyance sociale Claudine Ndusi M'Kembe, jeudi dans ses bureaux à Kinshasa, la capitale congolaise. Les hauts cadres de ces deux entreprises ont exposé, à tour de rôle lors de ces deux audiences distinctes, des questions importantes qui touchent au secteur de l'Emploi.

« Le gouvernement Sama Lukonde fait du travail décent, de l'emploi stable, du respect de la législation en matière du travail, du social et du transfert aux congolais des compétences des experts expatriés et autres partenaires sociaux du monde de travail son cheval de bataille », a fait savoir la ministre de l'Emploi travail et prévoyance sociale, Claudine Ndusi M'Kembe, s'adressant à la délégation de l'entreprise minière Tenke Fungurume Mining (TFM), conduite par son PDG Yun.

Saisissant l'opportunité, TFM a fait rapport de ses activités, soumettant quelques difficultés rencontrées avant d'inviter Madame Ndusi à effectuer une visite de travail dans ses installations à la cité minière Tenke dans la province du Lualaba, au Sud-Est du pays.

Les préoccupations majeures du personnel de Kibali Gold Mines

Kibali Gold Mine, société minière d'exploitation de l'or dans le Haut-Uele au Nord-Est du pays, a exposé le même jour ses difficultés liées entre autres au paiement des allocations familiales et de la rente d'une veuve et de ses cinq orphelins par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), aux missions de formation effectuées par l'INPP, à la présence de l'IGT et à l'installation prochaine à Watsha (territoire abritant ses activités) du bureau de l'Office national de l'emploi (ONEM).

Ces sont principalement Lucie Kikadi et Emmanuel Ndondi respectivement directrice des ressources humaines et président de la délégation syndicale, qui ont représenté cette entreprise. Félicitant le nouveau numéro 1 du secteur de l'Emploi tout en sollicitant son accompagnement.

A ceux-ci, Claudine Ndusi a insisté sur les priorités gouvernementales dans son secteur : le respect de la réglementation, l'amélioration des conditions des travailleurs congolais et des populations riveraines, la décence du travail, la stabilité de l'emploi, ainsi que les différentes questions de sous-traitance, le respect de l'environnement et l'exploitation des enfants dans les mines.

Ces représentants de l'employeur et des employés ont, par ailleurs, emis les vœux de recevoir la ministre à la cité minière Jolie-Jolie de Watsha pour se rendre personnellement compte des réalités sur le terrain.

Tony-Antoine Dibendila


E-mail